EVRY-COURCOURONNES du 12 février au 30 mars 2013 > intervention pédagogique et artistique

 




































Après une intervention pédagogique de 6 semaines - sur une invitation de Christian Jéhanin - , présentation publique d'un Pokaz (terme russe pour une étape de travail) les vendredi 29 mars et samedi 30 mars 2013 à 20h. à l'EDT 91 - Ferme du Bois Briard - 91080 Courcouronnes

TU PARLES, CHARLES - suivi de - UN GESTE COMMERCIAL 

Sous la direction de Eric Houzelot - Technique : Xavier Gruel

Avec les élèves de 1ère année en C.E.P.I.T. - Groupe 8 :  
Rym Benhachemi - Djallil Boumar - Fanny de Rivoyre - Déborah Dozoul - Ferdinand Flame - Robin Francier - Hugo Kuchel - Malo Martin - Louise Pascal - Jeanne Peylet - Séphora Pondi - Aline Ricard - Sébastien Thévenet 

Le titre est dérivé de " La ville est un trou - suivi de - Un jour " (P.O.L., 2007), un texte poétique de Charles Pennequin. Au cours de cette étape de travail, les "écoliers" de théâtre empruntent des chemins buissonniers, au sens propre comme au sens figuré. A l'écart des voies dramaturgiques habituelles : personnage - crise - dénouement. Ici, les élèves activent la pensée divergente. Ici, ils divertissent à partir du hic et nunc. Ici, ils déploient un entrelacement de discours, de mouvements et de situations. Tout un bazar bizarre à partir de multiples Charles. Et là, ils se lancent dans une chorégraphie de gestes... commerciaux.
Au delà d'un éclatement ou d'une explosion de la forme narrative, ce que je cherche à faire surgir est un champ / un chant de l'hétérogène, du disparate, du divergent. La pensée divergente est un processus de créativité. En ces temps de crise, il m'apparait plus que jamais nécessaire d'apprendre à éveiller nos imaginaires captifs. Vive la créativité ! 
Eric Houzelot

Rym Benhachemi - Un geste commercial / vidéogramme :  Eric Houzelot / Roman Pélardy-Castang


Informations sur l'EDT 91 > http://edt91.jimdo.com/
Informations presse Internet : http://www.horschamp.org/spip.php?article4088



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire