MONTPELLIER - PRINTEMPS DES COMEDIENS du 10 au 12 juin 2015 > interprétation

      Le Dibbouk ou entre deux mondes
        texte Sh. An-ski 
Un graveur de tombes // document ethnographique recueilli par Sh. Anski vers 1912 - photo Solomon Ludivin
Le Dibbouk ou Entre deux mondes est un drame en trois actes rédigé en yiddish par Shalom Anski, de son vrai Shloïme-Zaïnvl Rappoport, et créé à Vilna en 1917. Il s'inspire du thème folklorique du dibbouk qui est, dans la tradition juive kabbaliste, un esprit qui entre dans le corps d'un vivant pour le posséder, à la suite d'une erreur ou d'une mauvaise action.
Sh. Anski, ethnographe russe, rédigea cette pièce d'abord en langue russe. Puis, lorsqu'il la montra au metteur en scène moscovite Constantin Stanislavski, celui-ci lui conseilla de la réécrire en yiddish, afin qu'elle puisse être jouée d'une manière authentique par des acteurs juifs. Le Dibbouk est une pièce essentielle dans l'histoire du théâtre yiddish. Son auteur s'est fondé sur des années de recherches dans les shtetls en Russie et en Ukraine, où il s'est documenté sur les croyances et contes des juifs hassidiques.

Louise Moaty + Eric Houzelot - photo Pascal Gély
Mise en scène : Benjamin Lazar
Collaboration artistique : Louise Moaty
Assistant à la mise en scène : Adrien Dupuis-Hepner
Composition : Aurélien Dumont
Coordination musicale : Geoffroy Jourdain
Chef de chant : Paul-Alexandre Dubois
Chorégraphie : Gudrun Skamletz
Scénographie : Adeline Caron
Lumières : Christophe Naillet 
Costumes : Alain Blanchot assisté de Julia Brochier
Coiffures et maquillage : Mathilde Benmoussa
Adaptation : Louis Moaty et Benjamin Lazar, d'après la traduction du russe de Polina Petrouchina et le travail sur la version yiddish de Marina Alexeeva-Antipov
Conseils sur cantilation de l’hébreu : Sofia Falkovitch
Conseils sur la langue yiddish : Akvile Grigoraviciute
Enregistrement : Les Cris de Paris 
Avec : Paul-Alexandre Dubois, Simon Gauchet, Eric Houzelot, Benjamin Lazar, Anne-Guersande Ledoux, Louise Moaty, Thibault Mullot, Malo de la Tullaye, Léna Rondé, Alexandra Rübner, Stéphane Valensi, Nicolas Vial, Pierre Vial
et les instrumentistes :
Martin Bauer, Patrick Wibart, Nahom Kuya

Production : Maison de la Culture d’Amiens / Centre de création et de production et le Théâtre de l’Incrédule | Coproduction : Le Printemps des Comédiens, Montpellier ; MC2 : Grenoble ; Théâtre de Caen ; Théâtre Gérard Philipe Centre Dramatique National de Saint-Denis ; les Théâtres de la Ville de Luxembourg ; Le Théâtre du Beauvaisis (en cours) |Résidence d’aide à la création à La Fondation Royaumont | Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National et de l’Ensatt.

Avec le soutien de la SPEDIDAM ; de la DRAC Haute-Normandie et de la Région Haute-Normandie

Presse : http://www.journal-laterrasse.fr/le-dibbouk/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire